skip to Main Content

Encadrer la pratique du tir à l’arc avec des enfants ou ados, en colo, séjour jeunes, camp d’ados…

Encadrer activités physiques et sportives

Encadrer tir à l'arc avec enfants ou adosCette fiche indique les conditions d’organisation et d’encadrement à respecter pour pratiquer le tir à l’arc avec des enfants ou adolescents, lors d’une classe découverte, ou en accueil collectif de mineurs : centre ou colonie de vacances, camp d’ados, séjour jeunes, stage…

Ces conditions permettent d’assurer la sécurité de tous. Elles sont issues de l’arrêté du 20 juin 2003.

Pratiquer le tir à l’arc avec des mineurs.

Encadrer tir à l'arc avec enfants ou adosCette fiche indique les conditions d’organisation et d’encadrement à respecter pour pratiquer le tir à l’arc avec des enfants ou adolescents, lors d’une classe découverte, ou en accueil collectif de mineurs : centre ou colonie de vacances, camp d’ados, séjour jeunes, stage… Ces conditions permettent d’assurer la sécurité de tous. Elles sont issues de l’arrêté du 20 juin 2003.

Télécharger la fiche

Encadrer enfants activités physiques

1 – Découverte du tir à l’arc.

Lorsqu’elles ne constituent pas l’objet principal de l’accueil en centre de vacances ou en centre de loisirs, les activités de découverte de tir à l’arc répondent aux conditions suivantes :

1 – Les conditions d’organisation et de pratique.

Le nombre de mineurs pratiquants par encadrant ne peut excéder douze.

Aire de tir

L’aire de tir présente une longueur maximum de quinze à vingt-cinq mètres. Sa largeur est calculée en fonction de la fréquentation, sans pouvoir excéder 7 mètres et comprendre 4 cibles maximum.

Le périmètre et les abords du terrain sont protégés et balisés pour ne permettre qu’un seul accès et supprimer le risque lié aux flèches perdues.

Ils comprennent une protection latérale composée de barrières, banderoles, haies ou lignées d’arbres ainsi qu’un affichage indiquant la pratique du tir à l’arc et limitant l’accès aux seuls pratiquants, encadrants et organisateurs.

Derrière les cibles, une protection est assurée soit par des obstacles naturels (butte de terre) soit à l’aide de filets de protection spécifiques de deux mètres cinquante au moins de haut sur toute la largeur du terrain, situés à environ un mètre derrière ces cibles. Les abords du terrain doivent comporter un affichage indiquant la pratique du tir à l’arc et interdisant l’accès à l’intention des publics pouvant fréquenter les environs du site.

Pas de tir

Un pas de tir unique est établi en plaçant les cibles, si nécessaire, à différentes distances. Les tireurs sont situés sur la même ligne de tir.

Ciblerie et archerie

La ciblerie comprend :

  • soit des cibles synthétiques légères de manipulation aisée et des chevalets légers ;
  • soit des cibles en plaques de paille compressée, plus lourdes que les précédentes, mais pouvant être déplacées ;

Chaque cible est solidement fixée et ne peut être utilisée que par quatre personnes maximum simultanément.

Les arcs et les flèches sont adaptés à la taille des archers

2 – Les conditions d’encadrement.

Les personnes assurant l’animation de cette activité sont titulaires :

  • soit du brevet d’État d’éducateur sportif (BEES), option tir à l’arc ;
  • soit du brevet d’aptitude professionnelle d’assistant animateur technicien de la Jeunesse et des Sports (BAPAAT), support technique tir à l’arc, dans la limite de ses prérogatives ;
  • soit du brevet d’animateur-été de tir à l’arc délivré par la Fédération française de tir à l’arc ;
  • soit du brevet d’initiateur de tir à l’arc délivré par la Fédération française de tir à l’arc avant le 31 juillet 1998.

2 – Pratique sportive du tir à l’arc.

Lorsque la pratique sportive du tir à l’arc constitue l’objet principal du séjour, les règles d’encadrement, d’organisation et de pratique sont celles qui sont définies par la Fédération française de tir à l’arc, titulaire de la délégation mentionnée au I de l’article 17 de la loi n° 84-610 du 16 juillet 1984 modifiée relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives.

3 – Pratique du tir à l’arc en milieu naturel avec du matériel construit par les mineurs.

Les activités de tir à l’arc pratiquées avec du matériel construit par les mineurs à partir d’éléments naturels ne nécessitent pas d’encadrement ni d’organisation particuliers dès lors qu’elles se déroulent dans des conditions ne présentant aucun risque identifiable.

Back To Top