skip to Main Content
Menu

Projet pédagogique pour une classe découverte sur l’eau, avec des élèves de CP et CE1.

Encadrer activités physiques et sportives

Classe découverte CP CE1Le projet pédagogique présenté a été élaboré pour une classe de découvertes avec des élèves de CP et CE1 d’une école de Dijon. Le thème choisi est « L’eau, source de notre vie ». Il s’inscrivait dans le projet d’école dont un volet était l’approche d’une démarche scientifique. Cette classe découverte a été préparée par les enseignants durant toute l’année scolaire. Le séjour est le point d’orgue d’une série d’actions menées autour de ce même thème avec les élèves de cycle 2.

Projet pédagogique d’une classe découverte sur l’eau.

Classe découverte CP CE1Le projet pédagogique présenté a été élaboré pour une classe de découvertes avec des élèves de CP et CE1. Le thème choisi, « L’eau, source de notre vie » s’inscrivait dans le projet d’école dont un volet était l’approche d’une démarche scientifique. Le séjour est le point d’orgue d’une série d’actions menées durant toute l’année autour de ce même thème avec les élèves de cycle 2.

Télécharger la fiche

Encadrer enfants activités physiques

1 – D’où vient notre projet de Classe Découverte ?

Notre projet d’école vise à donner aux élèves quelques clefs pour mieux appréhender la réalité scientifique du monde qui les entoure. L’équipe enseignante a souhaité que les élèves de chaque cycle s’accaparent un territoire d’investigation – le vivant, l’eau, les propriétés physiques et chimiques des éléments – et s’en servent comme fil conducteur des apprentissages.

Les 2 classes CE1 et CP-CE1 du cycle 2 ont travaillé, séparément ou en groupe, sur l’eau et l’importance de son rôle pour le vivant : l’eau qui nous permet de naître, de grandir, de cultiver, de nous alimenter, de nous laver… L’eau qui est indispensable à la flore et à la faune… L’eau qui fait les nuages, la brume, la neige, la grêle… L’eau grâce à laquelle les hommes ont pu explorer le monde, voyager, se rencontrer, échanger… L’eau dont on cherche désormais des traces sur d’autres planètes. L’eau qui est en partout, mais qui manque à certains… L’eau qu’il est aussi vital d’économiser et de protéger.

Durant cette l’année, les élèves ont travaillé sur ce thème de l’eau, à l’aide des modules proposés par « La main à la pâte ». Des sorties pédagogiques ont permis à tous de préparer la classe transplantée : installation à l’école de l’exposition itinérante « L’eau, une ressource vitale » de Yann Arthus Bertrand, visite de la station de traitement de l’eau de Chevigny-Saint-Sauveur, visite de l’exposition « Eau d’ici, eau de là » qui regroupe des artistes bourguignons et africains autour de ce thème.

Le séjour prévu en moyenne montagne – à Saugues (43) – donnera aux élèves l’opportunité d’enrichir leurs connaissances, de valider sur le terrain les hypothèses formulées durant l’année, tout en partageant une expérience de vie en collectivité.

Apprendre, confronter théorie et réalité, émettre des hypothèses et les vérifier, mettre en commun un savoir, devenir autonome loin des parents : la classe découverte sera un temps fort qui permettra à chacun de GRANDIR, et pour les CE1 notamment de se préparer à l’entrée au cycle 3.

2 – « L’eau, source de notre vie » : notre projet pédagogique.

Le travail réalisé en sciences en général, et sur le thème de l’eau en particulier, a rythmé la progression des élèves durant une, voire deux années. Ce thème a été exploité de façon transversale, ce qui leur a permis d’acquérir des compétences en sciences, ainsi que dans les autres disciplines. La science est par essence le domaine du questionnement, du raisonnement et de la confrontation. Confrontés à cette démarche scientifique, les élèves ont pu « apprendre à apprendre », c’est à dire constater, interroger, expérimenter, analyser, échanger…

Ce thème « L’eau, source de notre vie » a permis d’introduire le monde du vivant, les notions historiques et géographiques, l’alimentation, le respect de l’environnement, les mathématiques,… Par ce biais, les élèves ont appris à « repérer les caractéristiques du vivant : naissance, croissance et reproduction ; nutrition et régimes alimentaires des animaux, et comprendre les interactions entre les êtres vivants et leur environnement ». (Extrait du BO – Découverte du Monde – Cycle 2)

Mais être « chercheur », c’est aussi et d’abord savoir travailler ensemble. C’est développer sa curiosité, oser exprimer ses idées, savoir écouter celles des autres, mener des recherches ensemble, répertorier ses « découvertes », coopérer et s’entraider pour atteindre un objectif commun. Cela nécessite le respect les uns des autres et le respect des règles communes.

La préparation du projet, puis le séjour en lui-même sont autant d’occasions pour chaque élève de s’affirmer, de prendre des responsabilités, de gagner en autonomie, de s’intégrer dans un groupe en y apportant à la fois ses compétences et son « savoir-être ».

3 – Les compétences disciplinaires en jeu.

Pour préparer notre séjour, nous avons travaillé en :

1 – Sciences expérimentales et technologie :

  • Visite de la station de traitement de l’eau de Chevigny-Saint-Sauveur.
  • Le rôle de l’eau, et ses différents usages.
  • Les états solides, liquides et gazeux de l’eau.
  • L’eau sur terre : le milieu marin, les rivières, les nappes phréatiques, les nuages,…
  • L’eau dans notre corps : pourquoi boit-on ?
  • L’eau source d’énergie : fabrication d’un moulin à eau.
  • Les animaux et les plantes qui vivent dans l’eau.
  • Comparaison entre eau douce et eau salée.
  • Pourquoi cela flotte ? Pourquoi cela coule ?

2 – Lecture et écriture :

  • Visite de l’exposition « Eau d’ici, eau de là », à Dijon
  • Lecture de documentaires.
  • Recherche et utilisation les documents trouvés.
  • Vocabulaire relatif à l’eau.

3 – Mathématiques :

  • Les températures.
  • Les volumes.
  • Préparation du voyage à l’aide de cartes : le trajet, les distances, le plan du chalet,…

4 – Education civique :

  • Apprendre à économiser l’eau.
  • Respecter l’environnement. Se sentir responsables de ses actes.
  • Etablir les règles de vie pour le voyage, et les respecter.
  • Apprendre à travailler ensemble, à coopérer, à échanger.
  • Être respectueux et attentif aux autres.

5 – Méthodologie :

  • Apprendre à faire des recherches en utilisant les TICE.
  • Etablir des liens entre des informations venant de sources différentes.

Durant le séjour, les principales activités pédagogiques seront, à l’occasion d’ateliers :

  • Etude d’un écosystème : l’eau, les montages, les animaux, les végétaux. Quelles relations ?
  • L’impact de l’homme sur le milieu naturel : la transformation du milieu, les différents types de pollution.
  • Etude d’un ruisseau de montagne, et relevé de données : tracé, débit, courant, profondeur, température, vie aquatique,… Les barrages de montage.
  • La vie d’une goutte d’eau depuis un nuage jusqu’à la mer.
  • Pêche et identification des êtres vivants. Réalisation d’un aquarium.
  • La reproduction en milieu aquatique : les métamorphoses.

Chaque jour, en fin d’après-midi un moment de vie de classe permettra de faire le point sur les activités et préparer le lendemain. Les élèves tiendront chacun un petit journal de voyage où ils consigneront chaque jour leurs découvertes, sous forme de récit, mais aussi de dessins, relevés, collage, etc..

Après le séjour, nous organiseront une exposition à l’école pour expliquer notre démarche, et les élèves présenteront aux parents les « journaux de voyage » réalisés

4 – L’emploi du temps.

Lundi 12 juin

Matin :

  • 8h30 : départ de l’école
  • Voyage en car
  • 13h : arrivée à Saugues
  • Installation et déjeuner

Après-midi :

  • Visite de Saugues
  • Lecture et description du paysage.
  • Identification des reliefs et cours d’eau dans le paysage, et sur la carte

Soirée :

  • Bilan de la journée et préparation du lendemain.
  • Journal de voyage.
  • Douche.
  • Dîner.
  • Veillée jeux.

Mardi 13 juin

Matin :

  • Petit déjeuner.
  • Découverte de la Margeride
  • La préservation du patrimoine naturel
  • Pique-nique en plein-air

Après-midi :

  • Pêche et relevé d’éléments floraux et minéraux.
  • La rivière, source et lieu de vie.

Soirée :

  • Reconstitution du milieu naturel en aquarium.
  • Bilan de la journée. Journal de voyage.
  • Douche.
  • Dîner.
  • Veillée contes.

Mercredi 14 juin

Matin :

  • Petit déjeuner.
  • Balisage et relevé topographique de la rivière
  • Expériences scientifiques sur le courant et le débit
  • Déjeuner au centre

Après-midi :

  • Ateliers moulins, hélices,…
  • Expériences sur la force de l’eau, l’énergie hydraulique,…
  • Vérification des hypothèses en milieu naturel

Soirée :

  • Atelier graphisme : utilisation d’éléments naturels : Land Art.
  • Bilan de la journée. Journal de voyage.
  • Douche.
  • Dîner.
  • Veillée jeux de société.

Jeudi 15 juin

Matin :

  • Petit déjeuner.
  • Visite d’un ancien moulin.
  • Déjeuner au centre.

Après-midi :

  • Rangement des affaires.
  • 14h30 : départ du centre.
  • 19h : arrivée à l’école.

5 – Organisation du voyage.

Le lieu de séjour est le centre La Margeride, à Saugues (43). Ce centre est agrée par l’Education Nationale. 51 élèves participeront à la classe découverte : 36 CE1 et 15 CP. 2 enseignantes, un ATSEM et deux parents d’élèves encadreront les enfants. Les deux enseignantes sont titulaires du BNPS. L’effectif total du groupe est de 56 personnes. Les élèves seront hébergés en chambres de 4 à 6 lits.

Les trajets entre l’école et le centre se feront en car. Le centre est sité à 4h30 de route. Sur place, les activités se dérouleront aux abords immédiats du centre et ne nécessiteront pas de transports.

Les repas, à l’exception d’un pique-nique si le temps le permet, seront pris au centre.

6 – Information des parents.

Une réunion d’information a été organisée au premier trimestre pour présenter ce projet aux parents des deux classes concernées. Tous les parents présents y ont adhéré.

Une seconde réunion sera organisée 3 semaines avant le départ pour transmettre les dernières informations : programme détaillé, trousseau à prévoir, fiche de liaison sanitaire, etc… Cette réunion sera l’occasion de répondre aux questions des familles.

7 – Budget

  • Séjour sur place (hébergement et restauration) : 8.700 €
  • Transport Dijon / Saugues en car (estimation) : 1.700 €
  • Frais annexes (fournitures, photos,…) : 400 €
  • Total des dépenses : 10.800 €

La Coopérative Scolaire prend en charge le coût des accompagnateurs. La municipalité participe à hauteur de 35 € par élève. Le département verse une subvention globale de 1.200 €.

La participation financière demandée aux familles sera en définitive de ± 135 €.

Back To Top